Interview d’artisan – Christine Berger : Marqueterie de paille

Quel a été votre parcours avant de vous lancer dans cette aventure entrepreneuriale ?

J’ai eu plusieurs vies professionnelles !

Maquettiste sérigraphie, Formatrice en peinture bâtiment et décoration, menuisier(e) d’agencement… Aujourd’hui, la marqueterie de paille est l’aboutissement d’une carrière entièrement dédiée à l’art manuel.

Qu’est-ce qui vous a motivé/poussé à créer votre propre entreprise ?

Il est difficile de trouver un emploi où l’on peut pleinement s’exprimer et s’épanouir. Pour la plupart des gens, la question d’être heureux au travail ne se pose pas. Pour moi c’est important! J’ai la chance d’être créative, alors monter mon entreprise était une évidence.

Parlez-moi de votre métier ! La marqueterie de paille, comment le définiriez-vous ?

C’est l’art d’ornementer des surfaces avec des fétus de paille. La paille de seigle présente des qualités indéniables pour le travail de marqueterie. En effet, sa surface extérieure est formée d’une fine pellicule de silice qui non seulement la rend imperméable et imputrescible mais lui donne également un aspect lisse et brillant. Sa surface intérieure est, au contraire, poreuse et fibreuse facilitant ainsi son encollage. La paille est d’abord fendu dans le sens de la longueur puis aplatie. Ensuite elle est collée sur le support bord à bord puis découpée au scalpel selon le motif désiré.

                    table marqueterie de paille

Qu’est-ce qui vous a attiré dans ce métier ?

Plusieurs choses :

  • Le travail de patience et de minutie
  • Le mariage des matériaux nobles tel que le bois et la paille
  • La création de la pièce unique par sa forme ses couleurs et ses motifs.

Comment avez-vous été formé à ce métier ? Quel(s) diplôme(s) ?

J’ai suivi un stage aux « ateliers Lison de Caunes » pour découvrir la technique de base et mes expériences précédentes, telle que la menuiserie, m’ont permises d’acquérir un savoir faire manuel à la hauteur de cet art.

Aucune formation est dédiée à la marqueterie de paille. Il existe des formations en marqueterie de bois qui comprennent souvent une initiation au travail de la paille.

Avez-vous rencontré des difficultés dans les démarches de création d’entreprise ?

Aucune difficulté, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat est très compétente dans l’accompagnement à la création d’entreprise.

Depuis quand êtes-vous immatriculée ?

Depuis 2010.

Comment se sont passés les débuts ?

Les débuts étaient compliqués. Le côté commercial est difficile, être bien entouré est primordial.

Comment voyez-vous l’avenir ? Quelles sont vos ambitions ?

Je vois l’avenir positivement. Je souhaite développer mes collaborations avec différents corps de métiers comme des architectes ou  des décorateurs d’intérieur.

Contact

Christine Berger

Bordeaux

06 71 84 86 78

https://www.marqueteriedepailleberger.com//

Pas de commentaire

Laisser un commentaire