ferronnier d'art

Le métier de ferronnier d’art

Le métier de ferronnier d’art consiste à créer des ouvrages d’architecture ou de décoration à partir de métal. Mise à part la conception d’objets décoratifs ou de pièces de mobiliers dans la maison, cet artisan peut aussi être amené à restaurer, à copier des objets anciens ou à poser des pièces de métal.

Ces divers éléments sont principalement réaliser pour les besoins d’autres experts dans le domaine de la décoration ou de l’architecture comme l’antiquaire, le décorateur ou encore l’architecte. Par ailleurs, d’autres secteurs font aussi recours au travail méticuleux et de haute précision des ferronniers d’art. On pense au secteur de la bijouterie ou de la serrurerie.

Les fonctions du ferronnier d’art

ferronnier d'artDans le travail du métal, le métier de ferronnier d’art ne consiste pas uniquement à forger les métaux tels que le fer, l’acier, l’aluminium, le bronze ou certains alliages de métaux.

En véritable artiste créateur, il se doit également d’être polyvalent dans la mesure où il aura pour tâche de concevoir un projet du début jusqu’à la fin.

Cela signifie que pour pouvoir accomplir des éléments de décoration d’intérieur ou d’extérieur comme les luminaires, les tables, les rampes, les statuettes, les pièces d’orfèvrerie et tant d’autres, le ferronnier d’art doit être en mesure d’endosser plusieurs fonctions.

Tout d’abord, le ferronnier d’art doit être un excellent dessinateur. En effet, en début du projet, il devra concevoir un croquis de l’objet à fabriquer pour les besoins de son équipe, mais également pour son client.

Dès lors que le croquis et la maquette sont réalisés, l’artisan doit ensuite revêtir la fonction de chaudronnier. Il sera ainsi amené à transformer les métaux en différents pièces de métal en recourant aux techniques de martelage, de planage, ou encore de forgeage.

Afin de transformer en objet d’art les tôles ou les barres de métal obtenus à la suite de ces différents procédés, le ferronnier met désormais son savoir-faire exceptionnel en pratique. Cette partie de son travail consiste à chauffer les pièces au chalumeau ou à la forge jusqu’à incandescence. Une technique permettant de courber et de modeler plus facilement le métal à la main.

Une fois terminé, il peaufine l’objet en effectuant le polissage, le rognage, le ciselage et la pose de patine.

 

Comment devenir ferronnier d’art ?

ferronnier d'artPour les titulaires du CAP, il est possible d’accéder à la profession en passant par un CAP Ferronnier, Serrurier métallier ou Bronzier pour une durée de formation initiale de 2 ans.

Après un Bac pro Fonderie ou Technicien en chaudronnerie industrielle ou un Bac technologique STD2A ou Sciences et Technologies du design et des Arts Appliqués, il est également possible de préparer le BMA ou Brevet des Métiers d’Art Ferronnier d’art.

A un niveau bac+2, le DMA ou Diplôme des Métiers de l’Art, option Art de l’habitat ou de Décor architectural, avec option métal est une possibilité. Un diplôme professionnel plus recommandé pour les titulaires de Bac technologique STD2A.

A l’issue de ces différentes formations, le ferronnier d’art peut travailler à son compte ou devenir salarié dans une entreprise ou un atelier. Avec quelques années d’expériences et des formations complémentaires, l’artisan peut évoluer vers des postes à responsabilité comme chef d’atelier.

 

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire