souffleur de verre

Le métier de souffleur de verre

Un métier d’art qui hérite des techniques ancestrales pour donner forme à une pâte de verre ou de cristal en fusion, le travail de souffleur de verre requiert tout un ensemble de qualités.

Une maitrise parfaite des formes et des volumes, une excellente connaissance des techniques d’usinage et du travail du verre, une sensibilité artistique prononcée, ainsi qu’une grande résistance physique. Toutes ses qualités inhérentes à tout souffleur de verre doivent être complétées avec de la passion et de la créativité sans limite pour pouvoir exceller dans son domaine.

En quoi consiste le travail du souffleur de verre ?

souffleur de verreLe souffleur de verre aura pour principale mission de confectionner des objets de décoration ou de la verrerie de table tels que les bibelots, les cendriers, les verres de table, les vases et tant d’autres. Mais avant de parvenir à fabriquer ces différents objets, plusieurs étapes de travail doivent être minutieusement exécutées par le verrier.

Dans un premier temps, l’artisan commence par fabriquer une pâte de verre ou de cristal. Pour obtenir cette matière, un mélange de sable, de chaux et de soude est amené à une température de 1300°C dans un four.

Par la suite, il cueille à l’aide d’une canne d’acier creuse, une boule de verre en fusion dont la quantité dépendra de la taille de l’objet à réaliser.

Vient ensuite l’étape du travail qui donnera tout son sens à l’appellation de souffleur de verre. Le travail consiste en effet à effectuer le soufflage de la boule de verre à travers la canne. Pour façonner le mélange afin qu’il puisse aboutir à la forme souhaitée, l’artisan doit également l’étirer, le tourner et le modeler, en le faisant à la main ou en utilisant un chalumeau.

Une fois l’objet façonné, il suffira de le laisser cuire dans un four spécial. Les spécialistes de décoration de verre ne viendront ensuite ajouter les gravures et les éléments de décoration que lorsque l’objet est complètement refroidi.

Devenir souffleur de verre : les diplômes nécessaires et les formations.

souffleur de verreLe métier de souffleur de verre peut être envisagé dès la classe de 3ème. Deux années d’études sont alors nécessaires pour préparer le CAP Arts du verre et du cristal, Souffleur de verre option Verrerie scientifique ou Souffleur de verre option enseigne lumineuse.

Après le Bac, deux années d’études sont également requises pour préparer le BMA ou Brevet des Métiers d’Art Souffleur de verre.

A un niveau bac+2, il est possible d’obtenir un DMA ou Diplôme des Métiers Décor architectural option arts du verre et du cristal, et un DN MADE ou Diplôme National des Métiers d’Art et du design mention objet avec un bac+3.

Il faut noter qu’en fonction de ses années d’expérience et de son savoir-faire, un souffleur de verre peut prétendre à un poste plus hautement qualifié d’artisan expert, également appelé chef de place. Dans les cristalleries, ce dernier aura pour rôle de façonner les éléments les plus délicats tels que les jambes des verres ou encore les anses d’une vase.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire