différences entre menuisier et ébéniste

Différences entre un ébéniste et un menuisier

Le menuisier : l’artisan du bâtiment

Le métier de menuisier consiste principalement dans la réalisation et la pose de tous les éléments en bois massif qui composent une maison. En passant par les fenêtres, les portes, les escaliers, les parquets jusqu’à l’agencement tels que les dressings, les placards en cuisine ou dans les salles de bain.

Si à l’origine, le bois fut l’unique matière première utilisée par le menuisier, il a su s’adapter à l’évolution du métier ainsi qu’aux besoins et aux attentes de sa clientèle en utilisant d’autres matériaux. L’artisan du bois est ainsi souvent amené à poser des menuiseries en aluminium ou en PVC ; les professionnels du domaine parleront plus de poseur que de menuisier ; ou à utiliser des matériaux dérivés en panneaux ou MDF, les initiés utiliseront plus le terme agenceur.

L’ébéniste : l’artisan du mobilier

L’apparition du métier d’ébéniste remonte vers le 16ème siècle, à l’époque de la découverte des essences nouvelles telles que l’ébène, dans les îles comme Madagascar ou Maurice.

Pour traiter ces bois rares d’une extrême finesse, destinés essentiellement pour la fabrication des meubles pour la royauté, il fallait alors faire appel à des artisans spécialisés, à la sensibilité artistique aiguisée et au goût du travail méticuleux. On sollicite ainsi l’ébéniste pour fabriquer ou réparer des mobiliers en bois précieux.

La différence entre le travail du menuisier et de l’ébéniste se constate donc à ce niveau. En effet, les techniques de travail sont visiblement différentes. Le travail du bois précieux nécessite de la précision dans la réalisation et de la finesse dans la finition. L’ébéniste utilise alors une toute autre méthode de réalisation que celle utilisée par le menuisier. Parmi ces méthodes, vous avez la technique du placage de bois ou marqueterie de bois. Le placage consiste à recouvrir un mobilier avec des lames fines de bois rares. Etant donné le prix élevé et la rareté des essences rares, l’ébéniste va chercher à réduire la quantité du bois à utiliser dans la conception ou la réparation de meubles ouvragés.

Une différenciation encore floue

En conclusion, même si ces deux branches se différencient au niveau des techniques et des méthodes de travail, la différence est encore extrêmement floue. Il n’existe pas de critère particulier permettant de distinguer le travail d’un ébéniste à celui d’un menuisier. On dit souvent que le menuisier travaille pour le secteur du bâtiment et que c’est un métier plus accessible au grand nombre que celui d’ébéniste qui travaille d’avantage le mobilier demandant une plus grande précision et minutie.

L’un ou l’autre seront tout à fait capable de créer un meuble ou un escalier au même aspect, mais en utilisant des méthodes et techniques de fabrication qui leur sont propres.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire