Téléchargement

Tapez votre recherche

Le métier de gemmologue

Le métier de gemmologue

Partager

Un métier classé depuis toujours au rang des métiers de luxe, le métier de gemmologue sollicite des connaissances scientifiques et techniques de haut niveau de la part du professionnel qui l’exerce.

En effet, l’artisan gemmologue aura à déterminer avec précision l’authenticité des gemmes d’exception. Une compétence particulière qui ne pourra bien entendu être acquise à moins d’avoir suivi des formations spécifiques en la matière.

Le métier de gemmologue

Le métier de gemmologue recouvre un champ d’intervention assez vaste. Dans son activité principale, généralement pratiquée dans un laboratoire, l’artisan gemmologue aura à effectuer une expertise complète des pierres précieuses et autres métaux précieux, et cela notamment :

  • En identifiant l’origine des pierres précieuses (diamants, émeraudes, rubis et saphirs), des pierres organiques (ambres, perles, coraux, nacre) ou encore des pierres d’ornements (topaze, quartz, tourmaline…)
  • En établissant l’authenticité et la valeur des pierres, ainsi que des métaux précieux et alliages, tels que l’or, l’argent ou encore le platine, à travers une expertise pointue de leur pureté, leur dureté, leur couleur et encore bien d’autres paramètres d’évaluation.

En tant que fin spécialiste des gemmes, sa qualification va également lui permettre de mettre à profit ses compétences dans divers secteurs d’activité, ainsi qu’au profit d’experts dans différents domaines.

Il n’est pas ainsi rare que le gemmologue revête le rôle de conseiller pour les bijoutiers avant la création d’un bijou, de négociant lors d’une vente ou d’expert pouvant collaborer étroitement avec les banques, les assurances, les courtiers, les commissaire priseurs et bien d’autres.

gemmologue

Les compétences pour être gemmologue

Afin de pouvoir établir une authentification précise et véridique, relatée à travers un rapport détaillé, l’artisan gemmologue doit dans un premier temps disposer d’excellentes connaissances en termes des sciences et physiques des pierres.

Une parfaite connaissance technique des outils adéquats est également requise pour permettre une analyse minutieuse de la taille, du poids et de la couleur des gemmes.

Il semble également approprié de noter qu’un gemmologue désireux d’être reconnu dans son métier, se doit d’apprendre des langues étrangères, tout particulièrement celles utilisées par les grands pays exportateurs de pierres précieuses.

Par ailleurs, comme dans tout autre métier, le métier de gemmologue fait appel à des qualités propres, dont chaque gemmologue professionnel doit disposer.

  • Un grand sens de la discrétion et de l’intégrité puisqu’il sera amené à travailler des pierres de grandes valeurs, généralement pour le compte de clients fortunés.
  • Une forte précision et dextérité dans la manipulation des outils.
  • Une bonne capacité visuelle.
gemmologie

Les formations pour devenir gemmologue

Pour faire carrière dans la gemmologie, il est impératif de suivre des formations spécialisées après le Bac ou au niveau CAP au sein d’un établissement à l’image de l’université de Lyon 1 ou de l’institut de gemmologie à Paris.

  • Au niveau 3ème : CAP Lapidaire option « diamants » ou « pierres de couleur », CAP Art et techniques de la bijouterie-joaillerie
  • Après le bac : BP (Brevet Professionnel) de gemmologie à l’institut de bijouterie de Saumur.
  • A un niveau bac+3 : Bachelor gemmologue, Bachelor Commerce du Luxe et de l’Industrie Joaillière et Horlogère.

Le salaire d’un artisan gemmologue évolue en fonction de ses diplômes et tout particulièrement de ses années d’expérience. Un gemmologue ayant un CAP se verra rémunérer au smic. Tandis qu’un professionnel doté d’un Diplôme Universitaire de Gemmologie pourra espérer davantage et prétendre à des postes importants d’expert dans une bijouterie, dans le domaine de la joaillerie ou de la minéralogie.

Article précédent
Article suivant

Laisser un commentaire