Téléchargement

Tapez votre recherche

Conseils pour réduire sa facture d’électricité

Conseils pour réduire sa facture d’électricité

Partager

Que vos motivations soient budgétaires, liées à la protection de l’environnement, ou un mélange de ces deux raisons, vous cherchez des conseils et astuces pour faire des économies d’énergie au sein de votre logement. Tour d’horizon dans cet article de tous les gestes simples à réaliser pour consommer moins et faire baisser la facture d’électricité de façon appréciable ! Partons ensemble à la traque aux économies d’énergie dans la maison !

Comment réduire sa consommation d’énergie au quotidien ?

Il existe une série d’éco-gestes bons pour la planète et bons pour votre consommation d’électricité.

1.   Analysez vos factures.

Faites le point sur vos dépenses actuelles en électricité. Reportez-vous à votre dernière facture et pointez votre consommation annuelle. Ensuite, fixez-vous comme objectif de faire baisser votre consommation électrique d’ici la prochaine facture. Croyez-le, quand vous constaterez la baisse du montant à payer, vous serez motivé à poursuivre vos efforts !

2.   Attention à ne pas laisser trop d’appareils en veille.

Même éteints, vos appareils électriques consomment de l’électricité. Et ils sont nombreux dans ce cas : la télévision, la console de jeux, l’ordinateur, mais aussi, et l’on y pense moins, la cafetière, le four à micro-ondes, le grille-pain… Pensez à les arrêter complètement et à les débrancher au besoin lorsqu’ils ne sont pas utilisés.

Alors nous sommes d’accord, les éteindre et les débrancher un à un est très contraignant. L’astuce consiste à les brancher sur des multiprises avec interrupteur. Il existe même aujourd’hui dans le commerce des prises « intelligentes » qui détectent les appareils qui passent en veille et les éteignent alors complètement.

Pour votre matériel électronique, pensez à régler leurs paramètres pour qu’ils s’éteignent d’eux-mêmes après un temps prédéfini de non-utilisation.

réduction consommation énergie

3.   Faites le bon choix au moment de l’achat de vos appareils électriques.

Il est désormais obligatoire pour les fabricants d’indiquer le classement énergétique des appareils vendus. Privilégiez l’achat d’équipements affichant un beau A +++ : ils consomment jusqu’à ⅔ d’énergie de moins qu’un appareil « simplement » classé A. Certes ces appareils moins coûteux en énergie sont plus coûteux à l’achat, mais le surcoût sera vite compensé par les économies réalisées.

4.   Optimisez vos dépenses en électricité pour l’entretien de votre linge.

Si vous en avez la possibilité, essayez de vous passer de votre sèche-linge, il est terriblement gourmand en énergie. Si vous ne pouvez pas faire autrement, pensez à bien faire essorer votre linge par votre lave-linge avant de le mettre à sécher.

Pour le lavage du linge, évitez autant que faire se peut le prélavage et les lavages à haute température. En effet, 90 % de la consommation d’électricité utilisée l’est pour le chauffage de l’eau. Vous économiserez jusqu’à 25 % d’énergie en lavant votre linge à 40 °C plutôt qu’à 60 °C. Dernier conseil, attendez d’avoir assez de linge pour remplir votre machine et ainsi optimiser chaque session de lavage.

5.   Économies à faire en cuisine.

Utilisez le micro-ondes plutôt que le four traditionnel pour réchauffer vos plats. Pour cuire vos aliments, préférez un four à chaleur tournante, plus économe en électricité qu’un four traditionnel. Lancez la pyrolyse après une cuisson, et pas sur un four froid.

Couvrez votre casserole pour éviter la déperdition de chaleur et favoriser la cuisson (la consommation d’énergie peut être divisée jusqu’à 4).

Si vous devez changer vos moyens de cuisson, optez si vous le pouvez pour des plaques de cuisson à induction plutôt que des électriques traditionnelles ou des plaques vitrocéramiques.

Utilisez une bouilloire pour faire bouillir de l’eau, c’est plus économique qu’à la casserole ou au micro-ondes.

Ne faites tourner votre lave-vaisselle que lorsqu’il est plein. Vérifiez et nettoyez régulièrement les joints de la porte. Utilisez le programme économique le plus souvent possible et enfin nettoyez régulièrement le filtre du fond.

économie Energie cuisine

6.   Vos appareils générateurs de froid.

Pour votre congélateur, placez-le si possible dans un endroit non chauffé. Pensez à ce que vous voulez prendre dedans avant de l’ouvrir afin de limiter au maximum son temps d’ouverture. N’y placer que des aliments froids ou refroidis. Dégivrez-le régulièrement, ou dès que vous voyez du givre sur les parois.

Lorsque vous cuisinez, essayez de sortir du réfrigérateur tout ce dont vous avez besoin en une seule fois. Pour lui aussi, les ouvertures et fermetures à répétition sont très énergivores.

Vérifiez ponctuellement que les joints de votre congélateur et de votre réfrigérateur sont en bon état. Pensez également à dépoussiérer régulièrement les grilles arrières de ces appareils.

7.   Contrôle de vos éclairages.

Éteignez la lumière lorsque vous quittez une pièce. Cela semble évident, et pourtant ce n’est pas un automatisme pour tous ! Profitez au maximum de la lumière naturelle, en privilégiant les couleurs claires pour vos murs et plafonds.

N’utilisez que des ampoules à économie d’énergie. Vous pouvez également investir dans des variateurs d’intensité à installer sur vos lampes afin d’ajuster la lumière ambiante à vos besoins réels.

Dépoussiérez ponctuellement vos ampoules et vos abat-jours. C’est tout bête, mais parfois le résultat peut être étonnant !

Pour vos extérieurs, misez sur les éclairages solaires, de plus en plus en vogue et très performants s’ils sont bien choisis.

8.   Diminuez l’énergie consommée par votre chauffe-eau.

Si vous bénéficiez du tarif « heures creuses » de votre fournisseur d’énergie électrique, installez un télérupteur pour que votre chauffe-eau ne fonctionne que pendant ces heures-là. Ensuite, n’hésitez pas à baisser la température de l’eau sur votre appareil. Sachez que l’idéal est entre 55 et 60 °C, ce qui au passage évitera tout risque de brûlure.

Préférez les douches aux bains, ce qui vous fera accessoirement économiser beaucoup d’eau !

9.   Si votre chauffage est électrique, des économies sont possibles ici aussi.

Malgré les idées reçues sur le coût exorbitant du chauffage électrique dans les habitations, ce n’est plus du tout vrai aujourd’hui. Les équipements se sont beaucoup améliorés avec le temps et offrent aujourd’hui une consommation raisonnable d’énergie. Si votre maison est bien isolée, la consommation d’énergie peut-être réduite de 30 %.

Quelques autres conseils à appliquer pour réduire la facture. Si vous vous absentez à la journée sur la période hivernale, laissez les volets et rideaux fermés. Vous pourrez ainsi baisser le chauffage mais garder cette chaleur sans déperdition par les fenêtres.

Ajustez la température à vos besoins réels, qui sont différents selon les pièces de la maison : 19 °C dans les pièces à vivre (cuisine, salon, salle à manger) et 16 °C dans les chambres à coucher. Chauffez malin car un seul degré de moins, c’est 7 % d’énergie économisée sur la facture finale !

Bien sûr, éteignez vos radiateurs lorsque vous aérez, et si votre habitation comporte des pièces que vous n’utilisez pas, chauffez-les au minimum.

Faites réviser tous les ans votre installation de chauffage ; c’est obligatoire et rentable puisqu’une chaudière entretenue voit son espérance de vie doublée voir triplée et consomme en moyenne 10 % d’énergie en moins.

Sachez en outre qu’il existe aujourd’hui des systèmes très performants de régulation et de programmation des systèmes de chauffage.

économie énergie chauffage

Vous l’avez bien compris, réduire sa consommation d’énergie au foyer est à la fois un enjeu financier pour vous mais également un véritable enjeu environnemental pour tous. Réduire votre facture est possible en suivant simplement les quelques gestes que nous avons vu. Les Français sont 2 sur 3 à estimer que leurs factures d’énergie représentent une part importante des dépenses totales de leur foyer, d’où l’importance de mettre en œuvre ces éco-gestes simples pour limiter ses dépenses en énergie.