Téléchargement

Une recherche sur l'artisanat ?

Quels sont les différents types de bois ?

Quels sont les différents types de bois ?

Partager

Le bois demeure un matériau d’une valeur sûre largement utilisé par les professionnels de la menuiserie, de la décoration sculpturale, de l’aménagement intérieur et extérieur ou encore de la construction en raison de ses propriétés tant physiques qu’esthétiques.

Il existe de nombreux types de bois, tous différents par leur couleur, leur grain, leur résistance, etc. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir les principaux types de bois existants, leurs caractéristiques et leurs utilisations…

Les différentes essences de bois

Une essence de bois désigne le produit issu de la coupe d’un arbre. Les essences de bois permettent de classer les différentes familles de bois en fonction de leur solidité et de leur résistance naturelle ou après traitement, à l’humidité et autres agents atmosphériques, ainsi qu’aux champignons, insectes et moisissures.

Par rapport à cette durabilité du bois face aux différentes expositions extérieures, la norme NF EN 335-1 à 3 a établi 5 classes d’emploi d’un bois.

La classe d’emploi d’un bois signifie tout simplement qu’au regard de son imprégnabilité, quelle est l’utilisation à laquelle le bois est préconisé et le type d’entretien adapté. L’imprégnabilité du bois est la facilité avec laquelle il peut être pénétré par un liquide et notamment par un produit de finition.

En principe, on distingue trois principales catégories d’essences de bois :

  • Les bois tendres regroupant les bois résineux (sapin, pin sylvestre, pin d’Amérique Douglas, mélèze, épicéa…) : légers et faciles à travailler. Plus couramment utilisés que les bois durs en raison de leur prix abordable.
  • Les bois mi-durs regroupant les bois feuillus et bois nobles (chêne, hêtre, châtaignier, noyer, érable…) : résistants, sciage moyen, un bon compromis entre les bois résineux et les bois exotiques en termes de rapport qualité/prix.
  • Les bois durs ou bois exotiques (teck, ipé, acacia, iroko, padouk…) : lourds et très résistants. Ces essences de bois sont l’une des plus chères du marché. Comptez entre 100 et 300 € le m² pour une terrasse en teck, contre 25 € en moyenne pour une terrasse en pin sylvestre.

Quelle essence de bois pour quel usage ?

L’utilisation d’une essence en particulier dépend en grande partie du projet auquel elle est destinée. En effet, certaines essences de bois seront par exemple plus adaptées à la construction (ossature, charpente, pilier…) plutôt qu’à l’aménagement intérieur. De même, une essence de bois comparée à une autre convient davantage à la confection de mobiliers intérieurs qu’extérieurs.

Les types de bois pour la construction

Le choix de l’essence pour une construction en bois est particulièrement important. En effet, le bois doit être suffisamment solide pour durer dans le temps et résister aux intempéries. Pour la construction d’une maison les bois les plus utilisés sont :

  • l‘épicéa ou sapin
  • le douglas
  • le mélèze
  • le cèdre
  • le pin

Pour la construction d’une terrasse, le bois IPE est l’essence de bois par excellence. L’ipe est très apprécié pour sa dureté qui permet d’éviter une abrasion rapide.

Les types de bois pour fabriquer un meuble

Si le choix du bois est primordial pour la construction, il est aussi tout aussi important pour la fabrication d’un meuble. Ce n’est pas un menuisier ou un ébéniste qui vous dira le contraire ! Avant de se lancer, il faut se poser les bonnes questions. Quelle utilité va avoir le meuble ? Est-ce pour de la décoration ou pour une assise ? Sera-t-il exposé à l’extérieur ?

Pour une assise ou pour la création de mobilier comme une table, un lit ou une bibliothèque, le chêne sera privilégié. Le bois de frêne et le hêtre sont aussi régulièrement utilisés. Pour de la décoration, un bois plus souple est nécessaire afin de pouvoir le cintrer plus facilement. Le noyer ou le châtaignier sont particulièrement adaptés.

Quels sont les bois résineux ?

Faisant partie de la grande famille des arbres conifères, les bois résineux sont les essences de bois les plus présentes dans les forêts françaises et européennes. D’où, son exploitation touche de nombreux secteurs d’activités.

Ces essences de bois se distinguent par leurs couleurs claires et leurs grains fins. Ces caractéristiques essentielles couplées à une propriété tendre, facile à travailler font des résineux des bois principalement utilisés dans l’univers du mobilier et de la décoration d’intérieur. Notez par exemple qu’en matière de rénovation de mobilier d’intérieur, un meuble en pin se peint et se repeint aisément autant qu’on le désire.

En France, il n’est pas rare de les retrouver également dans le domaine de la construction notamment en tant qu’ossature et charpente. Néanmoins, avant tout usage extérieur, une essence de bois résineux tel que le pin pour la construction d’une terrasse par exemple doit passer par un traitement par autoclave afin qu’il puisse résister efficacement aux intempéries et aux insectes.

Quels sont les bois nobles ?

En termes d’aménagement intérieur, les bois nobles sont tout aussi appréciés que les bois résineux. Avec des teintes légèrement plus claires, ils sont fréquemment employés en travaux de menuiserie et boiserie intérieure en tant que revêtement décoratif au sol, mural ou sur le plafond.

À l’extérieur, suffisamment solides et d’une grande densité, ils peuvent servir pour les constructions extérieures en guise de charpentes ou même de châssis de fenêtre à condition d’appliquer une protection et de procéder à un entretien régulier (cire d’abeille ou huile de lin).

Par ailleurs, certaines essences de bois d’arbre feuillis à l’instar des châtaigniers et des chênes sont considérées comme des bois nobles. En France, les parquets en chêne massif ou les lambris en chênes cérusés sont particulièrement prisés dans les intérieurs au style naturel.

Quels sont les bois exotiques ?

Considérés également comme des bois nobles, les bois exotiques sont des bois colorés et chaleureux à l’image de leurs pays d’origine (Afrique, Amérique du Sud, Asie). Ces essences de bois offrent effectivement des palettes de couleurs et des nuances variées, du brun jaune, en passant par le rouge jusqu’aux tons jaune orangé vifs. Des couleurs très recherchées dans le domaine de la décoration d’intérieur.

Ne nécessitant pas de traitement, ni d’entretien particulier, les bois exotiques sont dits imputrescibles et jouissent donc d’une grande résistance à l’humidité et aux nuisibles. D’ailleurs, ils font majoritairement partie des bois de classe 4 et 5 c’est-à-dire qui ne se détériorent pas même au contact permanent avec l’eau ou même la neige.

Le teck avec sa teinte brun-jaune ou le padouk, cette essence de bois originaire d’Afrique avec sa magnifique couleur rouge sont par exemple des matériaux de prédilection pour confectionner des mobiliers et des constructions extérieures régulièrement exposés aux intempéries (chalet en montagne, terrasse extérieure en bord de mer…)., ainsi que des pièces sanitaires qui sont constamment au contact d’humidité.

En termes de décoration d’intérieur, l’utilisation des essences de bois exotiques est ce qu’il se fait de mieux en raison de leur esthétique exceptionnelle et de leur grande longévité.  Elles sont davantage destinées aux boiseries et meubles de luxe plus décoratifs qu’utilitaires. Notez que les ouvrages issus de ces essences de bois sont des investissements rentables et durables dans le temps.

 Quel est le bois le plus solide ?

La résistance du bois aux différentes forces mécaniques permet de déterminer sa solidité. La capacité à supporter de gros poids pour un meuble par exemple. La plupart des bois durs présentant une densité élevée à l’instar des essences de chêne sont des bois particulièrement solides, ce qui fait qu’on les retrouve souvent dans la fabrication de meuble massif ou de construction extérieure.

Article précédent